PROGRAMME 2022-2023

SaPhyBru vous propose 4 modules pour l’année académique :

Module 1 : Méthodes fonctionnelles et topologie en physique quantique - 3 x 3 samedis, par Jan Govaerts (Professeur à l’UCLouvain), Clémentine Dassy (Doctorante à l’UCLouvain) et Yannis Georis (Doctorant à l’UCLouvain)

L’expérience MoEDAL au LHC a comme objectif la recherche de ‘’monopôles magnétiques’’ (particules théoriques comportant une charge magnétique) et de ‘’dyons’’ (particules théoriques comportant à la fois une charge magnétique et une charge électrique).

Jan Govaert et son équipe nous exposeront les fondements théoriques de ces recherches.

Module 2 : Théories et champs de jauge & Symétrie brisée - 2 samedis, par Fabian Waetermans (SaPhyBru)

​Avec son enthousiasme et son bagou habituel, Fabian Waetermans nous en dira plus sur ces deux sujets fondamentaux de la théorie quantique des champs.

Module 3 : Introduction à la TQC à température finie et à l'effet Casimir - 4 samedis, par Glenn Barnich (Professeur à l’ULB)

En 1948, le physicien néerlandais Hendrik Casimir prédit une force attractive entre deux plaques parallèles conductrices et non chargées, c’est l’effet Casimir. Sa vérification expérimentale remonte à 1958, elle a fait depuis l’objet de nombreuses mesures toujours plus précises au fil des décennies.

Glenn Barnich nous expliquera les aspects théoriques de l'effet Casimir qui trouve son origine dans la théorie quantique des champs.

Module 4 : La mécanique statistique loin de l’équilibre - 3 samedis, par Pierre Gaspard (Professeur à l’ULB)

Pierre Gaspard va nous initier à ses travaux qui portent sur les phénomènes physiques non linéaires et la Mécanique Statistique pour lesquels il fut récompensé par le prix Francqui en 2006.

Le programme de cette année est exceptionnel car il est presque entièrement animé par des académiques, c’est une situation remarquable quand on sait que les charges universitaires sont de plus en plus lourdes. Acheter leurs notes, qui sont à prix modestes, c’est évidemment une marque d’intérêt mais c’est aussi une manière de les remercier dans leur effort par un acte de soutient ‘’équitable’’. D’autre part, cela nous donne aussi des chances de les faire revenir dans les prochaines années.

Télécharger le programme détaillé 2022-2023 :

Détecteur ATLAS au CERN